Le Ris de Veau de Thanksgiving

Demain, le 26 Novembre, on célèbre la fête de Thanksgiving, c.a.d, la journée d’action de grâce nationale. Ce jour est chômé dans tous les Etats-Unis. Il commémore la première récolte des Pères Pélerins, fondateurs spirituels du pays, à Plymouth (Nouvelle Angleterre) en 1621. Les Pélerins, tous anglais, avaient quitté l’Angleterre, puis la Hollande, à la recherche d’une plus grande liberté de religion et donc, de liberté de pensée. Comme la moitié seulement des partants avait survécu au passage transatlanlique et a l’hiver précedent, les survivants avaient de quoi célèbrer.

Depuis longtenps, cette fête consiste principalement en un diner commençant, selon la coutume, tôt, en fin d’après-midi. Participent, familles étendues pour l’occasion, y compris des membres qui viennent de loin, et amis. La dinde en est le plat principal. En partie, c’est parce que la tradition veut que cette volaille américaine ait constituté le plat de résistance des Pélerins de 1621. En partie, c’est parce qu’il faut bien un gros animal pour nourrir tant de monde. Le reste du menu varie selon les familles mais on sert presque toujours de la geleé de canneberges et de la tarte de potiron (un légume d’origine américaine). La canneberge est une petite baie rouge au goût un peu aigre, cultivée dans les marais et peu connue en dehors de l’Amérique du Nord, il me semble. (Mise a jour: Mon ami russe, Sergey, m’affirme que les canneberges existent a l’etat sauvage en Europe du nord et qu’elles font l’objet d’une culture en Pologne et en Bielorussie. Etonnant!)

 

Moi-même, et ma femme Krishna, allons participer à un dîner chez d’autre immigrants que nous connaissons à peine. J’y contriburai un grand plat de ris de veau braisés et un autre de jarret de boeuf au bouillon et ciboulette. Je tâche toujours de bien représenter mon pays d’origine, au moins sur ce plan . Après quarante, je demeure l’un des conservateurs officieux de la cuisine de concierge.

PS J’écris rarement en Français à cause de ces putains d’accents!

About Jacques Delacroix

I am a sociologist, a short-story writer, and a blogger (Facts Matter and Notes On Liberty) in Santa Cruz, California.
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s