L’Anarchisme et la recherche de la liberté: recommendations des Déserts du Nouveau Monde.

Je suis vieux mais j’ai quand même un copain lycéen à Paris. Je l’ai rencontré un Quatorze Juillet justement, en Californie où je vis depuis déjà longtemps. Ugo a quinze ou seize ans. Il me dit par courriel qu’il lit Bakounine et Kropotkine. Cela me fait plaisir à deux titres. D’abord, cela signifie qu’il a échappé à la malédiction du relent de totalitarisme collectiviste qui habite toujours de nombreux Français comme une croûte en Octobre colle encore aux lèvres des revenus de la colonie de vacances du mois d’Août.

La deuxième raison de ma réjouissance c’est que de telles lectures ne peuvent qu’allonger l’aune à laquelle Ugo mesurera la liberté. (J’allais dire la “liberté individuelle” mais, il n’y en a pas d’autre, c’est une mauvaise manie verbale.) Il me semble en effet que quand on vit dans le brouillard d’une societe étatique comme la France il doit être difficile seulement de reconnaitre le simple fait de liberté. Dans une telle société, on doit être mené inconsciemment à une mesure de la liberté étriquée pour la simple raison que les nombreux “droits” des autres ne peuvent que limiter naturellement, automatiquement les siens propres.

L’un de ces soi-disant droits est le droit de vivre correctement sans avoir jamais à s’efforcer, c’est-à-dire aux crochets d’Ugo et d’autres qui ne rechignent pas à travailler ou à inventer.

Mais, je souhaiterais qu’Ugo complète son éducation d’une manière spécifique. Il n’y a pas de vraie liberté là oú l’existence même dépend du bon vouloir d’un seul employeur, soit-il une grosse entreprise minière (comme dans Zola) ou l’Etat lui-même, ou encore, une entreprise formellement de statut privé mais menottée pas la réglementation.

En fin de compte, la liberté est garantiee par la possibilité d’entrer librement dans des contrats entre égaux. Pour ce faire, il faut commencer par comprendre ce qu’est un marché. Or, mon observation des media français et mes conversations assez fréquentes avec des membres de la classe hexagonale instruite me font soupçonner qu’il est pratiquement impossible à un jeune Français d’aujourd’hui de se familiariser avec le concept de marché à travers une éducation normale.

Je prescrirais donc bien à Ugo le grand document d’origine: La Richesse des nations, du philosophe moral Adam Smith mais je crains qu’un ouvrage publié en 1776 lui soit un peu rebuttant par son language. Je lui préconise, à la place, de lire n’importe quoi de l’économiste Autrichien et lauréat du Nobel (1976), Friedrich Hayek. .Cela pourrait etre La Route de la servitude ou presque n’importe quoi. (“La Route….” est le livre que tous les totalitarismes on hai et interdit.) Ceci, après, peut-être, une courte introduction par le Français Fréderic Bastiat (que les idéologues bêtes et méchants ont réussi à pratiquement éliminer des programmes scolaires français.)

Bien sur, j’attends qu’en retour, Ugo m’envoie ses propres conseils de lecture, qu’il contribue à m’ éviter d’être trop ringard, par exemple.

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Commentaires politiques en Francais, Socio-Political Essays and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

31 Responses to L’Anarchisme et la recherche de la liberté: recommendations des Déserts du Nouveau Monde.

  1. Ugo Ferro says:

    Evidemment je parle de ton blog à mes amis! Tu risque de faire fureur dans le milieu communiste-anarchiste parisien d’Auteuil
    J’ai lu ton article que je trouve super et qui me flatte beaucoup! Bien sûr, je m’empresse d’aller acheter les livres dont tu parles! (je mettrais en suspens les 15 autres livres que j’ai commencé… je crois bien que j’en ai pour des années de lecture).
    Comme le disait Sebastien Faure: “L’anarchiste estime qu’il a perdu sa journée s’il n’a pas appris ni enseigné”
    Grâce à toi, j’apprend!
    “Les mauvais jours finiront”
    Ugo

  2. Mon cher Ugo:

    J’aime bien les flatteries, alors, continue.

    L’ancien des Buttes Chaumont que je reste a du mal a croire qu’il y a des anarchistes a Auteuil mais c’est peut-etre un prejuge de jeunesse a la con.

    Je m’etonne de te voir utiliser le most “communiste” aussi gaillardement. La raison c’est que ce n’est plus le meme mot qui portait beaucoup d’espoirs au dix-neuvieme siecle. Depuis, il y a eu le vingtieme, avec son defile d’horreurs. Je pense aux millions assassines pour rien qui ne songeaient qu’a profiter un peu de la vie, a aimer, a developper ce qu’ils avaient en eux avant de passer de l’autre cote. D’ailleurs, tu peux te faire une idee en contemplant la grotesque dynastie “communiste” qui organise la faim aujourd’hui en Coree du Nord. Je ne vois pas d’exemple ou le collectivism (represente par le mot “communiste” ) n’ ait pas ete destructeur de la liberte.

    Bien sur, s’il s’agit seulement d’epater le bourgeois (comme disait je ne sais plus quel ecrivain, peut-etre Baudelaire) tu pourrrais aussi bien te dire “Nazi” (“national-socialiste”).

    Je ne sais plus ce que savent les gens de ta generation. Avec le pere que tu as, tu devrais etre bien renseigne sur les totalitarisme mais, ce n’est pas sur. Le meilleur ouvrage que je connaisse pour l’analyse des horreurs collectivistes du vingtieme siecle, est l’excellente traduction francaise de l’excellent livre de l’historien allemand Ernst Nolte: “La Guerre civile europeenne 1917-1945.”

    Ceci dit, j’hesite a te le recommander car je pense qu’il ne faut pas passer tout son temps libre a lire. D’abord, c’est mauvais pour la sante. Il faut se depenser physiquement. Deuxiemement, il vaut mieux passer une demie-heure a ecrire que trois heures a lire. (Je te donne ici le conseil que je souhaite qu’on m’ait donne il y a longtemps. J’ai mis de nombreuses annees a decouvrir cela tout seul.) Et, troisiemement, il faut avoir du temps libre au cas ou une petite t’nviterait a un match de lutte. (T’inquietes, ca va arriver; c’est toutes des vicieuses! En tous car, cela t’arrivera avant que cela m’arrive!)

    Toi et tes copains devraient suivre mon blog en Anglais. Au minimum, vous y apprendrez des grossieretes utiles qui ne figurent pas au programme scolaire.

    • Ugo Ferro says:

      T’inquiète pas pour les lutteuses, ça va plutôt bien en ce moment!
      Pour le mot communiste, je tiens à dire que je ne suis pas stalinien, ni léniniste, ni trotskiste, ni maoïste, etc. je suis évidemment communiste en France car je suis aux jeunesses communistes et à vrai dire je fais plus partie du courant anarchiste de ces jeunesses. Mais le communisme créé des idées de Karl Marx, n’a cessé d’évoluer et de se transformer! Il a suivi de mauvais chemins parfois (“dans la pomme du marxisme, il y avait le ver pourri du léninisme et je continue à croire que le pire fut Staline) mais aujourd’hui en France et comme l’indique son nom, le communisme s’inspire de la commune de Paris (il pourrait aussi s’inspiré de la commune de Kronstadt mais je crois apercevoir quelques réticences malheureusement de la part des mes camarades…) et ne revendique que la liberté et l’égalité la plus juste possible et j’approuve beaucoup de leurs idées et de leurs actions et il m’arrive bien sur d’être en désaccord avec eux (comme pour le soutien inconditionnel aux palestiniens). J’ai rejoins leurs jeunesses car je sais que cela ne peux que me permettre de progresser dans la compréhension de la société, du monde et de la politique. Voila pourquoi communisme n’est pas nazisme; c’est une idée de voir le monde qui ne s’est jamais appliquée… et je pense qu’on ne peut comparer le communisme en France et celui du reste du monde. Karl Marx disait que cette révolution sociale ne pouvait d’abord se faire que dans les pays développé comme l’Angleterre, L’Allemagne ou La France mais jamais la Russie par exemple! Voila j’ai du mal à expliquer mais idées mais nous en discuteront! Cependant, mon point de vue diverge des communistes quand à l’application de la révolution car je ne conçois pas de nationalisation aussi brutale et toute dictature que se soit, même celle du prolétariat reste une dictature! et qui dit dictature dit abolition des libertés…
      Vaste question, nous en discuterons!
      Bien sur je parle de ton blog à mes potes les anar et à mes surveillants de collège avec qui nous avons “fraternisé” (tu dois comprendre pourquoi j’ai choisi ce mot!) et qui sont toujours là pour nous apprendre et pour discuter avec nous! Ils sont d’ailleurs très intéressé par ton blog!
      POUVOIR ÉTUDIANT!
      Ugo

  3. J’ai simplement fait remarque que le mot meme etait deshonore. Tu expliques d’ailleurs bien pourquoi. S’affubler d’un nom qui a partout signale la faillite et tres souvent, l’horreur est une etrange demarche. L’horreur? Il y a vingt ans, on mettait les homosexuels en prison a Cuba pour le simple fait de l’etre. Il ne s’agit pas la d’une petite bavure mais d’un probleme fondamental de liberte. (Il est vrai qu’on ne le fait plus. Les Communiste cubains ont rejoint le vingtieme siecle juste a temps.)

    Tu avoues comme si c’etait plus ou moins mignon, la reticence ds tes camarades vis-a-vis du fait de Kronstadt mais tu t’arretes en chemin. Il ne s’agit pourtant pas la d’un petit defaut sans importance mais de mauvaise foi historique fondamentale. Je crois que c’est le meme mauvaise foi qui amenait de braves militants a condamner des gens qu’ils savaient innocents sous Staline.

    Moi, il me semble que les seuls “communistes ” qui aient jamais accompli grand-chose, ce sont ceux qui se sont transformes en Mafia douee, en Chine, bien sur.

    Et le soutien “inconditionnel” aux Palestiens sort de quel raisonement et de quelle an analyse morale? Il s’agit la d’une vraie question, Je ne veux meme pas connaitre ta reponse. Je desire te pousser a reflechir au probleme que cela pose. (A propos, la charte complete du Hamas est liee a ce blog.)

    Je resume ton argument: D’accord, il a egorge sa mere et brule son pere vif. C’est vrai aussi qu’il a jette sa petite soeur par la fenetre et qu’il a fait mourir de faim ses deux freres. Mais, personne n’est parfait et c’etait il y a deja longtemps.

    En tous cas, ca fait plaisir de bavarder avc quelqu’un qui connait Kronstadt.

    Pour les lutteuses, est-ce que tu pourrais me donner quelques conseils?

    • Ugo Ferro says:

      Cher Jacques, je ne pense pas que se soit à TOI que je puisse donner des conseils! et pour Kronstadt, c’est une histoire très importante pour moi et j’ai même fais un exposé dessus au collège!
      Je me couche,
      Les mots sont vains s’ils ne sont pas accompagnés des actes!
      Ugo

  4. Ugo Ferro says:

    Je ne te crois pas!
    Aujourd’hui j’ai appris ce qui était Makhno! Et je voulais aussi te dire que les communistes véritables et que je reconnais sont les communistes italiens qui depuis leur pays ont tout de suite dit: “va franculo!” à la Russie et aux bolcheviks!

  5. Va fanculo est un bon debu pour presque toutt mais, si tu reconnais Kronsdat, Makhno, la famine organisee en Ukraine et dan s le reste de l’union sovietique, le gansterisme soit-disant “socilaliste” un peu partout dans le dans le tiers-monde qu-est-ce qui reste a admirer?

    Tu pourrais peut-etre prendre un raccourci. Je ne retire rien a ce que j’a dit recemment sur la lecture mais je te signale quand meme deux livres. Le premier est tres court: “Hommage a la Catalogne” de George Orwell (de 1984- un gauchiste invetere) L’autre est “La vie d’un revolutionaire” de l’anarchist rusee Victor Serge. Ce dernier, est long, malheureusement. C’est le recit detaille d’une sortie de religion par un revolutionaire aux impeccables qualifications..

    Toujours pas de conseils?

  6. Ugo Ferro says:

    Hommage à la catalogne est un des livres préférés de mon père et bien sûr je l’ajoute aux livres que je dois lire d’urgence!
    Un conseil? Alors là aucune idée… tu sais jouer de la guitare? Ça sa marche bien!
    J’ajoute également La vie d’un révolutionnaire à ma liste!

    L’action ne doit pas être une réaction mais une création!

    Ugo

    • Ugo: Bon, tu es sur une excellente voie.J’arrete de te donner des conseils de lecture. Je ne veux pas que tu sois programme jusqu’ a vingt ans a cause de moi.

      Pourtant, tu devrais peut-etre lire mon blog simplement parce que c’est peut-etre le seul conservatisme auquel tu es expose.

      Mercipour le conseil mais, pour la guitare, c’est trop tard. Je vais plutot aller a la salle et leur montrer mes mollets. On verra bien. Je te tiens au courant.

  7. Adel says:

    Bonjour Jacques
    Ugo m’a parlé de toi et de ton blog.
    Je m’intéresse également à la théorie anarchiste, j’aimerais en apprendre plus.
    Malheureusement je préfère apprendre par le cinéma que par les livres (néanmoins je suis entrain de lire certains livre tel que Dieu et l’Etat, cadeau de Noël d’Ugo). Aurais tu un ou plusieurs films à me conseiller, en attendant la fin de mes lectures?
    Pouvoir aux nains!
    Adel El Baasi

  8. Ugo Ferro says:

    J’ai à te parler, Jacques, de beaucoup de choses. J’ai beaucoup appris aujourd’hui. J’envoi un commentaire cette semaine pour tout te dire!
    Réservons la peur du rouge aux bêtes à cornes!
    Ugo

  9. Ugo Ferro says:

    Sur quoi? Sur ce dont je dois te parler? Oui, ce serait super et je pense que tu ne sera pas déçus! Je te prépare la tribune dès aujourd’hui!

    • Tu pourrais faire une c olonne, en Francais bien sur, sur ce que tu veux et, pas forcement a intervalle reguliers. Pas de censure, bien sur mais j’aurais le droit de critiquer, comme tout le monde J’attendrais que ta syntaxe soit meilleure que le mienne (relis ce que tu m’as envoye.)

  10. Ugo Ferro says:

    Très bien je suis en train d’y travailler. Je te l’envoie avant par courriel!
    Merci!
    Soyons à la mesure de nos rêves!
    Ugo

    • Ugo: Exactement. N’y travaille pas trop. Mes lecteurs en Francais se comptent souvent sur les doigts (y comprise les doigts de pied) Peut-etre que tu vas changer cela.

      Encourage tes copains ( tes camarades?) a faire des commentaires.

  11. Ugo Ferro says:

    Oui, je ne fais que ça! J’en ai aussi parlé à mes copains les pions du lycée et à mon professeur d’Histoire – géo! En tout cas j’en parle autour de moi!
    Le rêve est réalité!
    Ugo

  12. Je propose que tu choisisses un sujet limite qui te tient a coeur et a propos duquel tu as acquis recemment une connaissance. Je dis “limite” parceque tout le monde veut toujours en faire trop. Ce qui me prend cinq minutes a expliquer au cafe me rend trois heures a rediger. C’;est parce que rediger, c’est penser. Le moi qui ecrit est moins con que celui qui discute (heureusement!)

  13. Ugo Ferro says:

    Très bien, je comprend. j’y ferais attention.

      • Ugo Ferro says:

        j’y FERAI attention! désolé

      • Heureusement que je suis ici pour faire tenir la route a la langue francaise! D’ailleurs, un de ces jours, je vais terminer l’essai commence le 15 Juillet 2012 sur la deroute de cette jadis belle langue. (Il s’agit de beaucoup plus que de grammaire.)

        Je suis curieus: Est-ce que toi-meme ou aucun de tes copains, de tes camarades lisent mes essais en Anglais?

        PS Le defaut d’accent n’est pas un effet de mon ignorance linguistique mais bien de mon ignorance technique vis-a-vis du logiciel que j’utitlise.

  14. Ugo Ferro says:

    je m’intéresse à tes essais français mais je compte lire ceux en anglais (ou du moins essayer) dès que je pourrais, quant à mes amis, je n’en sais rien, pour l’instant nous n’avons parlé que de celui sur l’Anarchisme mais je leur en parlerai.
    Si un mandarin courbe l’échine, méfions nous
    c’est une habitude ancienne.

  15. Ugo Ferro says:

    très bien, j’en parle à mes amis.
    Parlez à vos voisins!
    Ugo
    PS: serait-il possible de faire une tribune sur les exécutions en Vendée vers 1791? merci

    • Bon sujet, Ugo. Tu t’en charges. En general, tu n’as pas besoin de ma permission. Tu prends tes risques, surtout, le risque d’ennuyer. Le seul cas ou je me vois intervenir et celui ou quelqu’un ment vicieusment au sujet d’une autre personne. Il y a tres peu ce cas ou la censure se justifie. Surout, qu’une reponse sur le meme blog est presque toujours approprie. Si tu avancais, par exemple, que Staline etait au fond un bon vieux grand-pere je n’aurais pas besoin de te censurer. Il me suffirait de te faire pleurer en public.

      Le nom de ta tribuen: “Les ragots d’Ugo”, bien sur.

      PS Je suis fascine les debats en France sur le “mariage pour tous”. Je suis etonne de la passion que le sujet suscite en France, d’une part comme de l’autre.

      Moi, bien sur, je pense que les homosexuels devraient etre obliges de se marier. Pas de raison qu’ils echappent a la malediction generale!

      PS J’ecris peu en Francais pour deux raisons. La premiere c’est que mon logiciel m’oblige a faire les accents et la cedille un par un. La deuxieme raison c’est que j’ai peu de lecteurs francais, a vrai dire. Mais ta contribution pourrait changer la donne a cet egard.

      • Ugo Ferro says:

        Ne t’inquiete pas pour cela, je m’occupe des français à tendances belliqueuses (oui, oui, il en reste!)
        Bien sûr dans la société actuelle je ne comprend pas tellement cet engouement pour le mariage mais quand on parle de l’égalité que ça instaure, je trouve cela différent d’un simple sujet sur le mariage. De plus, le plus important pour moi reste l’adoption pour tous et même après avoir parlé avec des opposants à cette idée, j’y reste favorable!
        J’emmerde la société, mais elle me le rend bien!
        Ugo

  16. Ce qui est curieux c’est qu’il y a de nombreux exemples d
    ‘adoption par des couples homosexuels, en Californie, par exemple, mais qu’on n’en parle pas. Il y a eu un long segment de On N’est Pas Couches sur le sujet, tres franc, honnete qui n’a donne aucune indication du fait que cela avait deja ete fait. L’ignorance du reste du monde dan les les medias francais n’etonne.

  17. Pingback: L’Anarchisme et la recherche de la liberté: recommendations des Déserts du Nouveau Monde. « Notes On Liberty

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s