Un Menteur bien français

Les Français, les habitants de mon pays natal, ne sont pas assez soucieux de vérité. Ils ont tendance à raconter un peu n’importe quoi, à ne pas corriger les mensonges , et à occulter par omission leurs crime collectifs (tel que le massacre de manifestants Algériens pacifiques à Paris, le_____ )

Par ailleurs, il y a des Europeens pour qui l’anti-Américanisme sert de philosophie politique. Il n’est plus nécessaire de s’emmerder à étudier les difficiles textes sacrés du Marxisme comme au bon vieux temps. Le “bon vieux temps”, c’était quand il n’y avait guère que deux intellectuels français qui ne se déclaraient pas – d’une façon ou d’une autre – “Marxistes”. Aujourd’hui, il suffit de hair l’Amérique. C’est cool, même si on est obligé de l’exprimer dans la langue de l’enemi car les Russes, aussi bien que les Chinois -ainsi que les Albanais d’ailleurs – usent du même mot: “cool”. (Les Albanais sont les habitants de ce grand pays communiste qui avait déclaré l’Union Soviétique, puis la Chine, “déviationistes” – pas assez Marxiste-Léniniste -dans les années soixante-dix!)

Je regarde souvent TV5. Il s’agit de la chaine internationale francophone. Il y a des informations internationales en Français cinq ou six fois par jour sur TV5. J’ignore le nom du présentateur principal des informations. C’est un homme (de visage européen) alors que la plupart de ses collègues sont des femmes. D’après sa diction et son accent, je suis 96% sur qu’il est français. Il a une quarantaine d’années ou un peu moins. Ce n’est pas un jeunot. Pourtant, il dit souvent des conneries, très souvent même. Parfois, c’est pire que des conneries parce-qu’il ne s’agit pas d’ignorance ordinaire mais de préjugés bêtes et méchants.

Le Samedi 6 Avril, aux informations du soir, il a commenté la carrière politique naissante de Julian Assange. Il s’agit du héros qui a mis sur l’Internet de nombreuses information militaires américaines classifiéees secrètes. (Il en a affiché tellement qu’il serait étonnant qu’aucun agent des services américains, en Afghanistan, our en Somalie, ou ailleurs, n’est trouvé la mort à cause des agissements d’Assange.) Assange est aujourd’hui réfugié à l’Ambassade de l’ Equateur à Londres. Il tente ainsi d’échapper à l’application par le Royaume -Unis d’une demande d’extradition émanant de Suède (SUEDE). Les autorites judiciaires suédoises veulent l’interroger au sujet d’accusations de délits sexuels portées contre lui par deux Suédoises. Il ne tient pas à répondre, le pauvre!

Selon Assange, la demande suédoise ne serait qu’une grosse ruse pour l’extrader vers les Etats-Unis (les ETATS-UNIS). Un petit problème: Il est surement plus facile pour les autorités judiciaires américaines de faire extrader à partir du Royaume Unis qu’à partir de la Suède. Le Royaume-Unis est le cousin pas trés éloigné, son système légal est très familier. Cela fait deux cents ans qu’on extradie d’un bord à l’autre de l’Atlantique. Pourquoi passer par une grosse ruse suédoise qui serait cousue de fil blanc si elle existait? Pourquoi aussi deux accusations de délits sexuels, toujours très difficiles à prouver ?

Selon l’annonceur francais de TV5, en se faisant élire quelquechose en Australie, son pays natal, Assange gagnerait une sorte d’immunité contre toute demande d’extradition. Il ajoute, avec la plus grande clarté, sans aucun détour, qu’Assange fait ainsi campagne pour se sauver de l’ extradition vers les Etats-Unis.

Une autre problème concernant la version des faits de ce Français menteur: Il n’existe aucun chef d’accusation contre Assange où que ce soit aux Etats-Unis. Personne ne peut l’extrader vers ce pays puisqu’il n’y est accusé d’aucun crime (ZERO). Il serait d’ailleurs extraodinaire qu’il soit jamais accusé de quoique ce soit où que ce soit dans ce pays (sauf de viol, peut-être, mais je n’en sais rien, pour être franc.). En effet, le Premier Amendement à la Constitution protège sans réserve le droit de propager l’information. La complicité d’espionnage par la diffusion n’est pas elle-même espionnage en raison de ce grand principe constitutionnel:

Congress shall make no law abridging the freedom of the press.

No. NONE. Aucune. Pas du tout!

L’espionnage est punis par la loi. La diffusion des produits de l’espionnage ne l’est pas. Si elle l’était, les autorités compétentes auraient commencé par poursuivre le New York Times, par example qui, tout autant qu’Assange, a diffusée le butin du soldat de deuxième classe voleur falot qui passe en jugement en ce moment-même. Faire condamner le grand New York Times aurait quand même plus valeur d’example que de faire geindre cet autre pâlot qu’est Assange.

En mal de brillant politique, l’annonceur de TV5, fier représentant de la liberté de la presse francophone, a purement et simplement inventé des poursuites judiciaires américaines inexistantes autant qu’impossibles. On n’y voit pas d’autre mobile qu’un préjugé aveugle et bête. C’est pas cool, ça!

J’ éspère que je vais apprendre un jour son nom. Il s’agit du même “professionel de l’information” ignare qui avait déclaré gravement, il y a plusieurs mois “l’extinction” du puma d’Amérique du Nord (par ces salauds d’Américains. Qui d’autre? Peut-être même à la mitraillette.) Or, les pumas pullulent en realité et posent même un certain danger. (Voir ma petite histoire sur ce blog: “Les pumas de Bécon-Les Bruyères.”) Cet homme ne sait rien. Serait-ce le neveu de quelqu’un d’important dans quelque bureaucratie de l’information? Mais même si c’est le cas, où sont les corrections, les cris d’indignation des auditeurs, de ses collègues, de ses chefs? J’attends.

Je me demande combien de mensonges imbéciles et malveillants de ce type il faut commettre dans la presse francophone pour avoir enfin les ennuis de carrière qu’on mérite. Je me demande aussi s’il s’agit bien de la presse francophone ou seulement de la presse française.

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Commentaires politiques en Francais, Cultural Studies. Bookmark the permalink.

3 Responses to Un Menteur bien français

  1. Pingback: Un Menteur bien français | Notes On Liberty

  2. Ugo says:

    pourquoi ne pas lui en parler, Jacques? Il serait intéressant de voir ce qu’il en dit!

  3. Pingback: La mauvaise foi | FACTS MATTER

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s