Le Dernier Communiste (Mis a jour, avec des references internes.)

Lisez bien la discussion dans la section “Comments” avec le dernier Communiste lui-meme et mon ancien copain de lycee.

(Je vous prie d’excuser le manque d’accents et de cedilles. Les former avec mon logiciel Anglais prend deux fois plus de temps que de rediger le texte lui-meme. J’espere que celui-ci est lisible neanmoins.)

J’ai un copain parisien intellectuellement tres actif et aussi tres doue qui persiste a se dire “communiste”. C’est peut-etre le dernier communiste. J’ai du mal a comprendre pourquoi il ne se rend pas compte que le mot n’est pas recuperable.

Ce n’est pas comme si on n’avait pas essaye le communisme, les communismes. Il y a eu L’Union Sovietique et les famines organisees, plus le Goulag, plus l’alliance avec l’Allemagne Nazie. Il y a eu la Republique Populaire de Chine et ses millions de morts du Grand Bond en Avant, sans compter ceux de la Grande Revolution Culturelle, un communisme tellement assassin qu’on finit par se feliciter du simple gangsterisme actuel du Parti Communiste Chinois. Il y a eu les tristes bureaucracies nommees “democracies populaires”, et dont le nom ne trompait personne, de l’Europe de l’Est. J’y inclus la dictature militaire a la fin du communisme polonais, bien sur, et le fascisme meme pas deguise sous la coupe du sinistre couple Ceaucescu en Roumanie. Il ne faut pas oublier non plus l’inenarrable Albanie communiste qui avait finir par expulser du Parti pour deviationisme l’Union Sovietique, la Chine Populaire, et tout le monde.

Ce qui reste du communisme aujourd’hui est tout a fait emblematique. C’est d’abord l’etat camp de concentration/ maitre-chanteur de Coree du Nord ou on continue a mourir de faim periodiquement face a une Coree du Sud “exploitee” par le capitalisme et eclatante de sante.

Enfin, il y a le communisme tropical de Cuba, pays devenu l’un des lieux privilegies mondiaux du tourisme sexuel. D’ailleurs, il ne faut pas se plaindre car cela fera bientot vingt ans que le gouvernement communiste de Cuba a cesse sa pratique d’emprisonner les homosexuels pour les faire reflechir a la nature contre-revolutionaire de leur vice. Sacre Cuba dont le regime totalitaire de gauche finira par tomber sous les coups de rouleaux de papier de toilette “extra-soft” lances a tour de bras de leurs bateaux de plaisance par les prosperes Cubains exiles de Miami!

Le communisme, il faut l’essayer” semble suggerer mon copain sans derision et sans plus de precisions.

Je le soupconne de se referrer secretement au Marx utopien qu’une lecture attentive de “Capital” revele entre les pages de severes analyses economiques. Si c’est le cas, il fait fausse route car il n’y a plus que lui, moi, deux pelés et un tondu pour avoir meme essaye de lire Capital. (Et le tondu est en train de passer l’arme a gauche au moment ou j’ecris.) Il vaudrait mieux inventer un autre vocable que de continuer de se reclamer d’un vieux mec du dix-neuvieme siecle qui avait finir par declarer qu’il n’etait pas Marxiste lui-meme

Reveille-toi, Toto , “Communisme” est une mauvaise marque. Ce serait une marque de dentifrice elle voudrait dire “Puante” ou ”Degueulebecque”.

Le plus curieux, c’est que mon copain a des choses interessantes a dire qui appartiendraient a un nouvel humanisme s’il y en existait un. Malheureusement, tant qu’il gardera la croute desechee du Marxisme collee a la levre superieure, il n’ arrivera surement pas a articuler.

J’ai une longue serie en Anglais sur ce blog expliquant ce qu’est le fascisme, y compris, sa variante dite “communiste”.

https://factsmatter.wordpress.com/2013/05/15/fascism-explained-3/

Il y a un lien sur la premiere page de ce blog vers un blog provenant de l’interieur de Cuba. L’un est en Espagnol, l’autre en traduction anglaise. (“Generación Y”, “Generation Y”.)

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Bitching, Cultural Studies. Bookmark the permalink.

10 Responses to Le Dernier Communiste (Mis a jour, avec des references internes.)

  1. Antoine Casubolo Ferro says:

    Cher Jacques, je t’ai dit que j’étais communiste, certes. C’est à dire marxiste. Mais le marxisme, n’est pas le marxisme léninisme et encore moins ses dérivés. J’ai visité l’Union sovietique, à 17 ans, sous Brejnev,suffisamment longtemps pour en revenir totalement ecoeuré et dans la foulée la Pologne avant Solidarnosc en 1979, Cuba dès 1976, la Roumanie à la chute des Ceaucescu, l’Albanie sous Ramiz Alia et la Chine il y a 15 ans oú j’ai vomi à chaque fois. Tous ces pays dont tu parles et l’union soviétique au premier chef, peuvent bien se proclamer ou s’être proclamés marxiste, ils ne le sont pas, ne l’ont jamais été. D’ailleurs, il ne se proclame pas ainsi, mais marxiste-léniniste, voire stalinien comme en Albanie et en Chine… Maoïste.
    Le marxisme, c’est d’abord une théorie énoncé par un homme ( qui ne fut pas toujours vieux) révolté par la condition sociale, les conditions miserables de vie, l’exploitation 7 jours sur 7 et jusqu’à la mort des ouvriers anglais de son temps, qui imaginait la révolution, par les urnes ( très accessoirement par la violence, pourquoi pas pensait-il, en observant la Commune à Paris, notamment), de son vivant et uniquement dans les pays industrialisés au terme d’une période incontournablement bourgeoise.
    La théorie Marxiste, c’est dabord et surtout une boite à outils qui permet de comprendre le monde: le primat de l’économie pour expliquer les conflits humains, la lutte des classes comme moteur de l’histoire, la plue value que s’approprient les propriétaires des moyens de production, l’exploitation de l’homme par l’homme, la baisse tendancielle du taux de profit et surtout, de nos jours, sous nos yeux, la stupidité du capitalisme dont les contradictions sont en train de détruire la planète à la recherche constante du profit, et qui produisent les crises que l’ont sait, que L’on est en train de vivre et qui, outre la ruine de tous, conduiront nécessairement à la révolution.
    La théorie marxiste, en effet, c’est la tentative d’imaginer un monde sans classe, de liberté absolue où les hommes produiront, tous, à chacun selon ses besoins. Une société sans classe donc sans État peuplé non pas de bourgeois mais d’aristocrates riches, très riches de tout ce qui ne sera plus accaparé par quelques uns. Une société où les intérêts d’une poignée ne pousseront pas à la consommation effrénée et tout se qui en découle et qui conduit Finalement à la destruction de la planète et à la ruine de tous en définitive. Une société où lon pourra prendre le temps de vivre, donc, comme je te le disais hier, sans (presque) jamais travailler en tout cas juste pour ce qui sera nécessaire pour soi et la collectivité et donc où l’on pourra JOUIR SANS ENTRAVE. Enfin!
    Bon, cher Jacques, je te souhaite une bonne nuit. A Paris, Il est 5 heures et je me lève!

  2. Je n’avais pas nomme le Communiste. Il a fini par avouer spontanement.

    “…la plue value que s’approprient les propriétaires des moyens de production, l’exploitation de l’homme par l’homme, la baisse tendancielle du taux de profit et surtout, de nos jours, sous nos yeux, la stupidité du capitalisme dont les contradictions sont en train de détruire la planète à la recherche constante du profit, et qui produisent les crises que l’ont sait, que L’on est en train de vivre et qui, outre la ruine de tous,…”

    Affirmations exotiques, interessantes vers 1860, qu’on sait aujourd’hui sans rapport avec la realite . Je ne veux pas dire que la realite a change mails qu’elles n’ont jamais ete en rapport avec la realite. Karl ne comprenait pas bien ce qui se passait autour de lui. (Peux de gens comprenaient alors.) Je doute qu’on trouve dans toute son oeuvre enorme, par example, un seule reference aux societes par actions qui sont pourtant une institution centrale du capitalisme. Il y a des lacunes qui sont des erreurs profondes. Je recommande sur le capitalisme: Delacroix dans the 2006 Blackwell Encyclopedia of Sociology (hard cover).

    La seule nouveaute, c’est la “destruction de la planete”. (l faut bien se mettre a la page.) Il ya plus d’arbres aux Etats-Unis aujourdhui qu’il y a cent ans et les loups sont retournes en France d’eux meme.IL y a de la pollution massive en Chine, ce pays ou le Parti Communiste au pouvoir depui 1949 n’est pas communiste, selon Antoine. Et puis, bien sur, il y a le culte religieux du changement climatique, de plus en plus bizarre, de plus en plus bricole. (J’ai beaucoup ecrit en Anglais sur ce blog a ce sujet, Je n’ai pas envie de recommencer en Francais. Ce n’est meme plus necessaire. La mode en passe sans avoir fait trop de mal.)

    Quoiqu’il en soit, le mot communiste reste souille par les horreurs liees a tous les non- communisme nommes “communiste” que denonce Antoine. Le Parti communiste francais, pour commencer. Je me demande: “Pourquoi s’enteter?” (Je pense qu’il y a une raison.)

    La simple realite c’est que seul le capitalisme a reusi a degager les grand nombres de la misere millenaire qui etait le lot de l’humanite . Le processus continue sous les yeux d’Antoine en ce moment-meme, dans les lieux qui paraissaient hier des cas desesperes, en Afrique, par exemple. Les pays pauvres, les poches de pauvrete dans les pays riches se trouvent justement la ou le capitalisme n’est pas installe. On les observe aussi dans les segments de l’economie ou son action liberatrice est entravee par les actions des gouvernements. La France, en particulier est en train de s’y etrangler. (La France, c’est la Grece en moins con et en moins langoureux.)

    Je pourrais eventuellement rejoindre Antoine sur le plan suivant: Le capitalisme n’est pas un humanisme, au moins pas explicitement. Il cree seulement l’espace economique ou peut emerger un humanisme nouveau. (Et plus on est riche, plus l’espace est vaste. Les grandes universites se trouvent a____ et a___- et a ____. La musique vient de _____) En tous cas ce ne sont pas les outils rouilles et mal concus du Marxisme de Marx qui vont construire de ce nouvel humanisme. D’ailleurs, comme je l’ai deja dit, il ne reste plus guere qu’Antoine, moi,et deux peles et un tondu pour avoir meme ouvert la boite a outils.

    Essayer avait rendu Althusser fou au point d’assassiner sa femme. Georges Marchais n’avait lu que les notes resumees. (Il les avait apprises par coeur pour passer l’exam du Parti.) Melanchon -qui ne me parait pas bete du tout – avait bien ouvert le bouquin plusieurs fois mais il, est trop perpetuellement agite pour avoir lu plus que quelques pages.

    Quelle misere! Il faut sans cesse rcommencer l’ouvrage.

  3. Tige d'airain says:

    En France il subsiste encore un parti communiste officiel qui rassemble des irréductibles qui n’ont tiré aucun enseignement ni du collapsus du système URSS, ni de la bouffonnerie tragique de la Corée du nord, ni du marasme dans lequel les Castro’s maintiennent Cuba depuis 37 ans. Nos communistes français pensent aussi que la Chine populaire est autre chose que le système capitaliste le plus sauvage du monde ; ils s’abritent ces temps-ci derrière un populiste –Jean-Luc Melanchon- qui n’ayant pas réussi à se faire élire par le suffrage universel se croît autorisé à prononcer des anathèmes contre tout ce qui ne relève pas de l’extrême gauche.
    Au sein de la confédération des utopistes bien-pensants nous avons aussi la tendance majoritaire du parti socialiste français, actuellement au pouvoir et dont les rêves, se fracassent aujourd’hui sur le mur des réalités. Leur vision irréaliste du monde les conduit depuis 1905 à formuler des positions politiques outrancières qui ont, de fait, fait le lit d’ une certaine droite rigide. Ces positions utopiques des socialistes français ne font que ralentir l’installation du système politique le plus équilibré et qu’on nomme en Europe la ‘social-démocratie’. Un système qui finira probablement par se généraliser dans l’ensemble des pays civilisés. Ce système qui favorise la libre entreprise tout en limitant les excès de la part sauvage du capitalisme, apanage d’individus seulement obnubilés par l’accumulation de biens matériels comme succédané à leur incapacité à devenir adulte, animés par le seul projet infantile d’impressionner leurs semblables.
    L’échec des utopies communiste et socialiste servira-t-elle de leçon à leurs adeptes ? Rien n’est moins sûr; il est à craindre que lorsque cet échec sera devenu patent, leurs idéologues après qu’ils seront restés silencieux pendant un temps reviendrons pour déverser leur prêchi-prêcha humanitaire.
    Lorsque j’y pense me reviens en mémoire cette phrase sur laquelle Albert Camus terminait son ouvrage le plus célèbre ‘La Peste’ :
    «le virus de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, il peut rester pendant des dizaines d’années endormi dans les meubles et le linge, qu’il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l’enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse. «

  4. Je suis bien d’accord avec Tige d’Arain sur l’ensemble mais pas completement: Je ne sais pas ce que sont “les exces sauvages du capitalisme”. Mais je sais bien qu il y a des actions illegales; nous ne parlons pas de celles-ci, n’est-ce pas? Partant, je ne sais pas pourquoi la social-democratie est un systeme “equilibre”. Il me semble qu’il s’agit seulement d’un capitalisme dilue ou entrave qui ne fournit que des taux de croissance mediocre en echange de je ne sais pas quoi.L’ affirmation d’equilibre me parait etre un avatar de la vieille faussete selon laquelle : ” la verite se trouve , au milieu, quelquepart entre les deux”. Je pense que c’est rarement vrai. Pour prendre un example non lie a l’economie: Entre la theorie de l’evolution et le recit de la Genese la verite n’est pas quelquepart entre les deux. La Genese est completement fausse (sauf sur un plan poetique).

    L’idee que l’etat doit taxer -grever – l’entreprise afin de fournir des services publics est bien ancree dans la mentalite europeenne. Ce n’est cependant qu’un fetichisme. Prenez ce service que sont les transports aeriens: Les societes etatisees n’y font pas mieux que les societes privees. Ce sont ces dernieres qui, par leur concurrence, imposent des prix extraordinairement bas. (par rapport a n’importe quoi. Le cout d’un aller-retour standard entre deux villes americaines donnees n’a fait que baisser depuir les annees soixante-dix, mesure en terme de revenu moyen, de revenu minimum garanti, de n’importe quoi ). Le fait qu’il existe, en France ne particulier, des services publics competents comme l’eternellement deficitaire SNCF, ne prouve en rien que c’est le meilleur systeme possible. Cela prouve que c’est possible surtout si on s’abstient de comptabiliser le cout en opportunites perdue de ces monopole de fait que sont le plus souvent (pas toujours) le services publics.

    Meme si j’avais tort sur toute le la ligne economiquement et les services d’etat etait des modeles d’efficacite je m’inquieterais de la concentation des pouvoirs dans les mains de l’etat. Ceci, meme si le gouvernemnt de cet etat est elu selon des modalites qui me sont parfaitement acceptables . Ainsi, il ne fait pas de doute que l’administration d’Obama est arrivee au pouvoir a la suite d’un scrutin assez sain. (Je veux dire qu’Obama aurait gagne meme s’il n’y avait eu aucune tricherie electorale.) Pourtant on assiste actuellement aux Etats-Unis a une nette derive fasciste. Ce qui protege les gens ordinaires, comme moi, c’est le role relativement faible de l’etat federal dans l’economie nationale.

    Merci pour la metaphore de La Peste. Je vais la plagier. (Je suis presque en mesure de nommer le prof de francais de Condorcet qui t’a rendu (nous a rendu) capable de ce bel usage de la literature.)

    PS J’etais au lycee avec Tige d’Airain vers la fin du dix-septieme siecle.

  5. Je fais un premier commentaire rapide sur un point particulier de ta réponse. Je n’ai pas parlé de capitalisme sauvage mais ´de la part sauvage du capitalisme ´ . J’entend par là la lie inévitable dans toute activité humaine ; par exemple les entrepreneurs chinois qui vendent du lait pour bébé trafiqué contenant des substances extraites des cheveux ou ces entreprises canadiennes dont on parle aujourd´hui car elles exportent en Europe de la viande de boeuf qui est en réalité la viande de chevaux qui durant leur vie ont été traités avec des produits pharmaceutiques dangereux pour les humains.o
    Concernant le nom de ce prof de français, il s’agit éventuellement de Jean Claude Mettra,un homme très brillant dont j’ai appris sur internet le décès l’année dernière.

  6. Et bien oui, j’avais cite Tige d’airain correctement sur la sauvagerie. Je veux bien faire amende honorable mais il faut que je sache quel a ete mon peche.

    Tu as raison, c’etai Mettra. Quelle memoire! Tu devrais passer ta vie a Las Vegas. (Je porterais volontiers ta serviette.)

    La viande de cheval: Moi, j’en mangerais bien mais ca ne se vend pas ouvertement ici, en Californie.

    Excusez, je vais a la plage.

  7. Antoine says:

    Jacques, je serais tres intéressé que tu approfondisses ton raisonnement sur le nouvel humanisme. Je pense que malheureusement beaucoup de gens qui ont connu l’enthousiasme de se frotter à une ideologie aussi avenante, attirante que le communisme ne peuvent pas trouver d’idéal avec le meme appel aujourd’hui.
    Qu’en penses-tu ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s