La mort d’un jeune homme, le verdict, la montee du fascisme, le racisme.

Je suis desole pour le manque d’accents et de cedilles. Avec mon logiciel de traitement de texte americain ils sont simplement trop difficiles a former.

Introduction

Fin Mars 2012, un homme denomme Zimmerman tuait d’un cou de feu un adolescent de dix-sept ans nomme Martin. Je decris le debut de cette affaire dans un rapport intitule: “Un adolescent noir assassine….”

https://factsmatter.wordpress.com/2012/04/14/un-adolescent-noir-assassine-mise-a-jour-le-2731-et-de-nouveau-le-13412

Le treize Juillet 2013, Zimmerman etait acquitte. Je brosse ci-dessous ls principaux faits de la suite de cette affaire. Je mele a cette description mes commentaires et mes opinion. J’ai essaye de les souligner en caracteres gras mais je n’y ai pas reussi. Je suis desole de si mal maitriser le medium.

La victime

Ce n’etait pas le jeune garçon joufflu que TV5 – la chaine francophone internationale – a eu l’outrecuidance (ou la betise) de montrer mais un adolescent de dix-sept ans, plutot grand, bien bati. Il aurait pu facilement faire du mal a l’inculpe. (Je ne sais pas s’il l’a fait, bien sur mais il en etait capable, physiquement), un homme un peu courtaud. La main-courante de son ecole indique que Martin etait un petit deliquant, un voleur pour etre precis. Il n’etait pas particulierement pauvre. Lors de sa rencontre fatidique avec l’inculpe il rendait visite a son pere divorce dans un quartier residentiel economiquement un peu superieur a la moyenne.

Lors d’une breve conversation telephonique avec une de ses amies le soir de sa mort, la victime a brievement employe un terme raciste anti-Blanc (“Cracka”).

Absents du dossier: Tous les antecedents judiciaires de la victime s’il y en a . Je ne sais pas s’il y en a. Possible usage de drogue induisant la rage.

L’inculpe.

D’abord, il faut bien saisir que personne dans la presse americaine ne l’aurait decrit comme “Blanc” s’il avait ete la victime plutot que l’inculpe. Selon le systeme biscornu des groupes raciaux qui font l’objet d’une protection federale particuliere, l’inculpe faisait partie d’un “minorite” au meme titre que la victime.

La grande presse, presque toute a gauche, l’a designe comme “Blanc” entierement pour les besoins de sa cause, pour fabriquer un incident racial. Si l’ont veut a tous prix que ce crime possede un base raciste, il ne faut a aucun prix admettre qu’il s’est agit d’un acte d’un minoritaire contre un autre minoritaire. Il n’existe pas d’autre exlication, je crois a l’etrange designation de Zimmerman (Excusez-moi, ce n’est pas moi qui est invente les categories raciales en question mais elles existent; on ne peut pas en changer rien que pour avoir raison quand on a tort.)

Zimmerman n’est pas plus riche qu’il n’est Blanc. C’est un homme de condition et d’education modestes. Il aurait voulu etre flic (de base) et il n’y a pas reussi. Il faisait partie de l ‘association de vigilance benevole de son quartier qui compte des millions de membres au niveau national (“Neighborhood Watch”). Cette organization est agreee par le ministere federal de la Justice et par l’association nationale des sheriffs (une fonction elective). Elle n’a rien de sinistre. Je ne fais pas partie de la mienne seulement parceque je suis trop paresseux. Zimmerman n’est donc pas “un ancien vigile” comme on ne cesse de le repeter faussement aux infos de la tele francaise. Sa surveillance de quartier etait benevole autant que legitime a tous egards. Il patrouillait son quartier avec une vigilance particuliere le soir de l’incident suite a une serie de cambriolages.

Zimmerman etait armé au moment de l’incident avec Martin, comme des millions d’ Americains sont armés. Le droit au port d’arme est inscrit dans la constitution federale americaine (dans la Declaration des droits, the Bill of Rights. ) Ce droit individuel a ete reaffirme a deux reprises recemment par la Court Supreme federale. Aux yeux de la loi de l’etat de Floride, la seule qui importe dans ce cas, le fait que Zimmerman ait ete armé n’indique aucune disposition hostile, ni la premeditation, ni rien d’autre d’ailleurs.

Zimmerman n’a pas de casier judiciaire. Il n’y a pas d’incident raciste connu dans son passe. S’il y en avait, le procureur et encore plus, la presse, en auraient a coup sur fait etat.

Absent du dossier: Possible usage de drogue induisant la rage.

La juridiction

La judiction d’un homicide ordinaire appartient entierement, integralement a l’etat de Floride. L’etat federal n’a nul mot a dire – aucun -dans une affaire de meurtre ou d’assassinat. L’etat de Floride n’est pas subordonne a l’etat federal.

L’etat federal ne constitue pas une juridiction d’appel sauf dans le cas precis et etroit ou la Cour Supreme federale agit en qualite de conseil constitutionnel.

Les appels a une intervention federale qui abondent au moment ou j’ecris ne peuvent avoir trait qu’a la possibilite que Zimmerman ait “viole les droits civiques” de Martin en le tuant, un sujet qui depend bien de la juridiction federale. Je repete: Il n’existe aucune possibilte qu’une instance federale quelconque remette en cause le verdict concernant Zimmerman, aucune!

Le jury

Le jury de six personne comme, la loi le demande dans l’etat de Floride, a ete selectionne en deux etapes a partir d’un reservoir (“pool”) comportant a l’ origine environ cinq cent personnes, toutes conditions et descriptions melangees. Ce reservoir a d’abord ete reduit a quarante d’un commun accord entre le procureur et la defense. Les regles selon lesquelles l’un et l’autre parti ont le loisir de recuser des jures potentiels sont connues de tous et generalement bien acceptees, considerees comme equitables. Dans ce cas precis, les deux partis avaient annonce formellement qu’ ils etaient tombes d’accord sur le composition du pool reduit de quarante personnes. C’est de ces quarante qu’ ont ete tirees selon les meme regles connues de tous, les six personnes qui sont finalement devenu le jury jugeant des faits dans ce cas precis.
Note technique: Selectionner un jury est, a toutes le etapes, le role conjoint du procureur et de la defense. Le juge y joue un role minime d’arbitre entre ces deux partis.

Lorsque ses deliberations sont terminees, le jury n’est pas tenu au secret. contrairement aux affirmation du correspondant permanent de TV5, la chaine francophone francaise. Une juree a effectivement parle -encore anonymement – trois jours pres le verdict. On en saura bientot plus sur ce qui s’est passe au cours des deliberations de ce jury car les jures vont parler.

L’inculpation

Zimmerman a d’abord ete accuse d’ homicide (volontaire) sans premeditation. Cette accusation n’avait ete retenue qu’apres que les puissantes associations noires aient eleve la voix parce que la police locale et le procureur local, au vu des preuves en leur possession, avaient decide de ne l’accuser de rien. Les preuves enleur possession incluaient les blessures tres evidentes de Zimmerman. Les autorites locales estimaient simplement de puis le debut que Zimmerman avait agi en legitime defense. Le procureur de l’etat de Floride est venue supplanter les procureur local qui a toujours refuse d’inculper Zimmerman. Son inculpation a donc ete un acte hautement politique.

Le president Obama a ajoute sa voix avant le proces dans un geste aussi hautement irregulier qui trahi grossierement le principe bien etabli de la separation des pouvoirs (du a Montesquieu).

Zimmerman a ete vite libere sous caution, comme il est normal. Cette liberte etait assujetie d’une interdiction de se procurer un passeport ou de mettre les pieds dans un aeroport. (Si cela interesse quelqu’un j’expliquerai sur ce blog le systeme americain de liberation sous caution. Il faut me faire signe.)

A la toute fin du proces, il est apparu a tous les observateurs que le procureur n’avait pas convaincu le jury de ce que Zimmerman etait coupable d’homicide sans premeditation. Pour eviter un acquitement pur et simple qu’elle voyait venir, la juge a permis qu’on ajoute un autre chef d’accusation, celui de meutre involontaire. Cette action in extremis du juge contre l’inculpe n’etait pas exactement illegale mais tout a fait irreguliere. C’etait, selon moi, une autre decision politique visant a contourner le jeu normal de la justice.

Le verdict

Zimmerman a ete acquite d’homicide sans premeditation et egalement acquite d’homicide involontaire – l’inculpation de repechage – sur la personne de Martin. Il n’a pas ete declare innocent mais plutot non-coupable. Le jury a estime que la these de la legitime defense presentee par la defense etait plus credible que celle du meutre non-provoque (ou insuffisemment provoque) qui semblait etre celle du procureur. Tout le fardeau de la preuve incombait au procureur comme c’est toujours le cas dans un proces criminel. Le procureur d’exception n’a simplement pas convaincu.

Pour ceux qui aiment les conspirations et dont l’imagination se nourrit de mauvais vieux films: L’equipe du procureur n’a pas fait expres de perdre. Les carrieres des unes et des autres membre de son equipe sont aujourd’hui tres mal en point.

Moi, personnellement , je ne sais pas si Zimmerman a attaque Martin et l’a tue sans provocation, ou sans provocation suffisante. Du temps ou O.J. Simpson le grand sportif et acteur (Noir) avait ete acquite par un jury de Los Angeles, j’aurais mis ma main a couper qu’il avait, en fait, effectivement tranche la gorge de son ex-femme (une blonde) et de son amant (un Blanc). Nous restons des millions bien vouloir faire le meme pari a l’egard de ce meurtre aujourd’hui. sans crainte aucune pour nos mains.

Ce qui m’importe a moi c’est que ce cas a ete bien juge, a la face de monde, avec des cameras de television dans la salle du tribunal autant qu’ au dehors, selon des procedures reconnues par tous aux Etats-Unis. Je veux dire que si exactement les memes faits avaient ete presentes au meme endroit avec une victime et un inculpe Blancs personne n’aurait rien trouve a redire au resultat.

Le racisme

Il n’existe dans ce pays ni Front national ancienne maniere, ni nouvelle maniere. Les propos racistes n’ont plus droit de cite depuis longtemps dans le discours mediatique comme dans les sondages, et meme, il me semble, dans les conversations privees. Il n’existe pas de base informationelle pour jauger l’intensite du racisme anti-Noir actuel. On ne peut que deviner, inventer, ou imaginer a parti des faits, des actions observables. En voici, ci-dessous

Le contexte racial de la criminalite homicidaire est familier dans ses grandes lignes a tous les Americains bien qu’ on n’en parle que rarement. En voici un succédané: Les 15% de la population qui est Noire est responsable de la moitie (50%) des homicides. Imaginez les pires erreurs statistiques, les pires erreurs de decompte, les pire exageration malveillantes, et les chiffres restent extraordinaires. Les Noirs commettent plus de trois fois plus d’homicides que leur nombre dans la population le predirait, ou quelquechose d’approchant.

De meme, les Noirs ont sept fois plus de chances d’etre victime d’un homicide que les blancs. Or, la categorie “Blancs tuant des Noirs” est presque vide. (La categorie “Noirs tuant des Blancs, ou d’autres” est aussi peu fournie.) La verite c’est qu’il existe une tuerie permanente de Noirs par des Noirs. Les Noirs tuent des Noirs par milliers dans une impunite presque complete. Le massacre n’a pas lieu dans le Sud, lieu historiquement privilegie de l’esclavage puis de la segration raciale mais dans les grandes villes du Nord, come Chicago. Bon nombre des ces villes sont aux mains d’une elite politique locale Noire depuis belle lurette.

La societe americaine agit un peut comme si les jeunes Noirs assassines par d’autres jeunes Noirs n’etaient pas vraiment aussi completement morts que si ils avaient ete abattus par des Blancs!

Cette indifference, cet immobilisme vis-a vis-du massacre quotidien des jeunes Noirs me semble a moi classiquement raciste.

Les manifestations

On est en droit de se demander contre quoi les manifestants manifestent a la suite de l’annonce publique du verdict. A mon avis, a mon simple avis, deux sorte de motivations se trouvent en presence, peut-etre meme chez les memes manifestants. Neanmoins elle different dans leur legitimite democratique (selon moi; tout ce qui suit est opinion jusqu’au passage qui commence par ce signe :X).

Les plus nombreux ne veulent pas accepter le verdict quelle que soit la legitimite du processus dont il decoule. Implicitement, ils refusent tout bonnement le regne de la loi. Il s’agit la de milliers de lyncheurs en puissance. L’attitude sous-jacente de mepris de la loi et, de l’indifference vis-a-vis des institutions est devenue commune depuis vingt ans dans les universites americaines (que je connais bien). Il s’agit-la d’une sorte de retour a la barbarie orchestre par une partie de ma generation. Cet aspect des manifestations et l’ingerence publique de puissantes organisations de statut prive dans le domaine judiciaire, l’intervention publique du president au debut du proces, constituent simplement une element de plus de la montee du fascisme depuis la premiere campagne presidentielle de Barack Obama.

X Les manifestations qui ont suivies le verdict expriment aussi, mais dans une mesure inconnue, un profond clivage a l’interieur de la partie de la societe americaine qui reste attachee a ses institutions democratiques. Le verdict de non-culpabilite concernant Zimmerman n’aurait pas ete possible hors deux conditions:

1 La loi de Floride definit la legitime defense autour d’un clause dite de
“ non-retraite”. En cas d’agression, on n’est pas tenu de ceder le terrain pour avoir le droit de se reclamer de la legitime defense . Dans un autre etat, comme la Californie ou je vis, par example, vu le recit qu’ a fait Zimmerman lui-meme des evenements, Zimmerman aurait ete tenu de s’enfuir avant que de se defendre. Apres avoir pris la fuite, il n’aurait peut-etre donc plus ete en mesure, physiquement, de tuer Martin, encore une fois, selon sa propre version des faits. La distance entre eux aurait peut-etre aussi rendue une eventuelle , hypothetique agression de Martin contre lui impossible. Et donc, la legitime defense virtuelle.

2 Le port d’armes -pourtant constitutionellement garanti – est restreint de differentes manieres selon les juridictions/circonscriptions. Les decisions les plus recentes de la Court Supreme – agissant en tant que conseil constitutionnel- plus le sentiment grandissant d’insecurite (qui ne correspond d’ailleurs pas a la realite statistique), peut-etre aussi le vieillissment de la population, ont abouti a ce que le port d’arme effectif se repande de plus en plus. Ceci malgre plusieurs massacres retentissants. (“Malgre” selon l’opinion de gauche, pas la mienne. Voir ci-dessous.) En gros, on a plus de chances qu’il y a dix ans de faire la rencontre d’un Americain armé.

Cet etat de fait cause une veritable frustration parmi une grosse partie (pas tous) des electeurs de Barack Obama: Ils se croyaient au pouvoir et ils decouvrent, comme de novo les limites constitutionnelles de ce pouvoir politique.

Au coeur des deux clivages: le role du gouvernment et surtout, du gouvernement federal, dans las societe americaine. A gauche, on souhaite une societe americaine a etat fort, comme la Suede peut-etre, ou, a defaut comme un France un peu mal foutue et dotee d’une fonction publique mediocre. De l’autre cote, il y a ceux qui appellent a la diminution du role de gouvernment par rapport a celui de la societe civile.

Opinion

Je fais partie de cette deuxieme aile de la societe americaine. Je desire moins de gouvernment, moins d’etat, moins de contraintes, moins de reglements, moins de menaces, moins d’intrusions, moins de confiscations, moins de jets d’argent par la fenetre. Je veux l’amenuisement d’une immense classe de fonctionaires parasites et nuisibles. Ces souhaits ne sont evidemment pas compatibles avec une situation ou seuls le gouvernment et les malfaiteurs sont armés.

Je souhaite en particulier, que l’etat ou je vis depuis tres longtemps, la Californie, assouplisse sa legislation sur le port d’armes afin de mieux l’aligner sur les principes constitutionnels qui definissent ce pays. J’appelle aussi de mes voeux une reforme de la loi sur la legitime defense dans la direction floridiene. Je me veux pas devoir m’enfuir quand on m’attaque. Je ne veux pas attendre non plus que me secourre le meme gouvernment qui a du mal a faire circuler la poste d’une ville a l’autre*. C’est pourtant simple, apres tout!

Je regrette la mort du jeune Martin. Je ne sais pas ce qui s’est vraiment passe. Le processus judiciaire s’est bien deroule, quoi qu’il en soit. Les manifestants qui protestent contre un verdict legitime n’ont pas de solution de rechange sauf le lynchage.

* Dans ma ville, la police municipale n’intervient pas contres les effractions si la propriete concerneee n’est pas affichee: “Defense d’entrer”.

Faites circuler, s’il vous plait.

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Commentaires politiques en Francais, Current Events and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to La mort d’un jeune homme, le verdict, la montee du fascisme, le racisme.

  1. Tige d'airain says:

    Bel article qui documente de façon circonstanciée les différents aspects juridiques de ce procès. Il apparaît finalement que le verdict n’a pas été rendu à la sauvette sans respecter les procédures et que les protestataires habituels ne peuvent pas espérer de recours. Ceux qui, du procès d’O.J. Simpson à celui de Mickaël Jackson, considèrent qu’un verdict est forcément raciste s’il condamne une personne noire.
    Si le procès avait eu lieu en France Zimmerman aurait probablement été condamné mais il n’aurait pas eut trop de soucis à se faire car notre Ministre de la Justice s’est fixé comme priorité de faire libérer les coupables qui sont en prison de manière à y faire de la place pour les innocents.
    La remarque appuyée sur des considérations statistiques qui montre que les meurtres commis aux États-Unis le sont majoritairement par des personnes de race noire qui tuent d’autres noirs est à rapprocher de la constatation statistique faite en France qui montre que la majorité des assassinats sont commis par des personnes pauvres qui tuent d’autres pauvres. En fait les 2 constats conduisent à la même conclusion ; c’est-à-dire que les assassinats mettent en scène, le plus souvent, des personnes qui n’ont pas bénéficié d’une bonne éducation. Je ne suis pas convaincu que le système éducatif français soit très approprié pour améliorer cette terrible situation.
    Le constat très alarmant que les personnes mal éduquées tuent d’autres personnes mal éduquées comporte néanmoins un aspect positif, celui qui conduit à espérer ….que les journalistes finissent par s’entretuer.

  2. Interessant, TIge d’Airain. Merci. Attention: Dans le cas de Zimmerman, il n’y a pas eu “assassinat.” Il n’en a ete accuse a aucun moment.

    Fais circuler si tu peu STP.

  3. Pingback: La mort d’un jeune homme, le verdict, la montee du fascisme, le racisme. | Notes On Liberty

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s