Le jeune tue par un policier: les faits

Je suis en retard sur les faits car j’etais loin et pas en mesure de blogger.

Comme d’habitude, la presse francaise demontre son incompetence et sa paresse, dans l’affaire de Ferguson cette fois-ci.  Voici les faits.

Un policier municipal tue in jeune home en plein jour de plusieurs balles. Il y a de nombreux temoins. Pourtant, les versions different sauf sur  le point de ce qu’il  y  a eu homicide.

Presque tous les homicides sont du ressort  de l’ Etat, le Missouri dans ce cas. Le procureur local (elu) demande au Grand Jury local et choisi selon under procedure visant a assure une grande representativite de se saisir de l’affaire. Le Grand Jury existe depuis avant l’affaire en question. Il n’ a pas ete choisi en vue de celle ci. Procedure completement normale.

Le Grand Jury entend des temoins pendant des mois et examine les rapports medicaux-legaux .Ces derniers,  la plupart des temoins (don’t  plusieurs  noirs) avalisent la version du policier. Plusieurs des temoins qui attaquent  la version du policier sont convaincus d’avoir menti. Il s’agit d’un homicide d’auto defense et  donc justifie. Il n’y a pas lieu d’inculper  le policier car selon les citoyens qui composent Le Grand Jury,  un jury ordinaire, dans un proces ordinaire, ne le condamnerait  pas, ni pour homicide volontaire ni meme involontaire.

Tous les documents ayant trait a l’interrogaton des temoins, toutes les preuves medico-legals sont mises a la disposition du public, et donc des journalistes, et donc du President et donc du Ministre federal de la justice, et donc des journalistes francais (qui ne connaissent pas l’Anglais, cela va sans dire).

Le President et son ministre de la Justice feraient mieux de se meler de ce qui les regarde. Dans le cas de ce dernier, il s’agit d’une enquete pour determiner si le policier en question a viole les droits civiques de la victime. Cette enquete n’a pas eu lieu au moment ou j’ecris.

Independemment, il y aura surement un proces en responsabilite civile pour lequel le fardeau de la preuve est beaucoup  plus leger.

Ce qui est en cause ici, ce n’est pas un soi-disant racisme mais les regles regissant le comportement de policiers: Ils tirent trop facilement, sur les uns comme sur les autres. En attendant, le massacre des jeunes noirs par les jeunes noirs continuent dans les municipalites tenues par le parti du president et de son Ministre federal de la justice. Pas un mot a ce sujet, jamais.

La ville de Ferguson est a peu pres 70% noire. Cette majorite aurait pu se saisir de la direction de la police municipale depuis belle lurette si elle l’avait voulu. Le procureur n’aurait pas pu etre elu sans son assentiment, au moins passif.

Ce que les maniufestants et leurs allies emeutiers reclament, ce n’est pas moins que des tribunaux d’exception a definition raciale, une justice speciale pour les noirs.

 

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Commentaires politiques en Francais. Bookmark the permalink.

2 Responses to Le jeune tue par un policier: les faits

  1. Tige d'airain says:

    Welcome back Jacques,
    Il faut, en toute objectivité, signaler que la plupart des media français ont clairement signalé que l’instruction de cette affaire avait été très élaborée et qu’elle avait pris en compte de nombreux témoignages et expertises avant d’établir ses conclusions.
    Comme toujours nous avons certains journalistes bien pensants qui se dédouanent du complexe qu’ils ressentent à rouler en Porsche Carrera malgré leur peu de mérite personnel.

  2. Merci, Monsieur Tige d’Airain. Je suis content d’etre contredit, dans ce cas. J’aurais du etre plus prudent et dire: ” Certains journalistes francais…” Malgre tout, je continue a me demander combien de journalistes francais ont veritablement compris qu’il s’agissait d’une instruction ou que la procedure la plus normale avait ete scrupuleusement respectee, ou bien que le dossier de l’instruction reste a leur entiere disposition.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s