Les émeutes de Baltimore en blanc et noir (mis a jour).

A Baltimore, un homme de vingt-cinq ans interpellé par la police en sort la colonne vertébrale brisée. Il en meure après quelques jours. L’interpellation elle-même était probablement illégale. (Aux Etats-Unis, la police doit avoir de bonnes raisons pour interpeller un citoyen vaquant à ses affaires. Il y a tout un code qui doit être respecté.)

Les résultats de l’enquête interne ne sont pas publiés dans les délais rapides que désire l’opinion publique. Des émeutes éclatent plusieurs soirs de suite, avec pillages et incendies volontaires.

La presse française ne rate pas une occasion de dire des conneries, parce que ses journalistes sont paresseux, et incultes, parce que, souvent, ils ne connaissent même pas l’Anglais. La victime est noire, les policiers interpellateurs sont blancs (ou pas d’ailleurs, on ne le sait toujours pas). Donc, pas de problème, c’est le même film qu’avant, le même depuis trente ans ou plus. Les policiers blancs, racistes bien sur, ont froidement assassiné un jeune noir innocent. Justice ne sera pas faite car “l’Establishment ” est blanc et également raciste, bien sur.

Dans ce cas-ci, la moitié des policiers de Baltimore sont noirs, le directeur de la police municipale est noir. La maire – à qui il aura appartenu d’appeller la garde nationale à la rescousse – est noire, plus de la moitiée de son conseil municipal est noire. La procureur d’état (de l’état du Maryland) chargée de l’affaire est noire. (Il s’agit de l’autorité chargée d’inculper ou pas.) La ministre fédérale de la Justice – qui n ‘a d’ailleurs pas prise directement sur ces évenements locaux – est noire, comme son prédecesseur , d’ailleurs. J’allais presque oublié, le Président des Etats Unis, qui ne perd pas une occasion non plus de réciter des insanités, est aussi noir.

Voici une généralisation valide pour remplacer les clichés usés de la presse française: Partout ou se passe des évènements lamentables, comme celui qui a couté la vie au jeune homme de Baltimore, on trouve un pouvoir installé appartenant fermement au parti Démocrate, le parti du président Obama. Baltimore est au mains des Démocrates depuis quarante ans sauf pour un interlude de quatre (4) ans.

Mise a jour le 1er Mai. La procureur a publie les photo des six policiers inculpes: Trois blancs, trois noirs, a l’image de la police de Baltimore. Celui sur qui pese les charges les plus lourdes,  dont l’homicide sans premediation, est noir. Le seul grade dans l’affaire est une femme  noire.

Mise a jour le 23 Mai.  Depuis la mort du suspect dans un fourgon de police  pour laquelle six policiers ont ete inculpes, la police de Baltimore est sur la defensive. Depuis cet evenement, 35 jeunes noirs ont ete tues par balle et beaucoup plus blesses (TRENTE-CINQ). Aucun policier n’est accuse de ces homicides. Les coupables probables, etant donnee la geographie sociale de ces homicides?

On parle peu de la mortalite des jeunes noirs en general. Pourtant, cela fait partie de l’histoire qui a trait aux policiers homicidaires.

Le jeune noirs  assassines par des jeunes noirs ne sont pas vraiment morts. On dirait qu’ils vont se relever sitot le rideau tire.

About Jacques Delacroix

I write short stories, current events comments, and sociopolitical essays, mostly in English, some in French. There are other people with the same first name and same last name on the Internet. I am the one who put up on Amazon in 2014: "I Used to Be French: an Immature Autobiography" and also: "Les pumas de grande-banlieue." To my knowledge, I am the only Jacques Delacroix with American and English scholarly publications. In a previous life, I was a teacher and a scholar in Organizational Theory and in the Sociology of Economic Development. (Go ahead, Google me!) I live in the People’s Green Socialist Republic of Santa Cruz, California.
This entry was posted in Commentaires politiques en Francais and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

10 Responses to Les émeutes de Baltimore en blanc et noir (mis a jour).

  1. 1. Ce n’est pas juste un jeune homme noir qui a ete interpelle. C’est un vendeur de drogues bien connu de la police de la ville avec un tres long dossier de nombreuses infractions , emprisonnement de deux ans, etc.. etc… On se demande d’ailleurs comment il se fait qu’il ait ete en liberte? 2. Brutalite de la police n’est pas encore verifiee. Ce qui est en train de se devoiler, c’est qu;il s’est cogne avec force au long du chemin alors qu’il etait transporte par le fourgon de la police, hurlant et si forcene (probalblement sous l’effet d’une drogue?) que le fourgon a du s’arreter, et en plus des menottes, ils ont essaye de reprimer ses mouvements par des entraves supplementaires… A force de se jeter violemment contre les parois, il s’est certainement inflige de graves fractures? 3. l’histoire continue a se developer, et comme aupravant a Ferguson ou en Floride, les details ne vont pas excuser du tout les violences des gangsters de rues qui ont eu lieu a Baltimore.

  2. A l’heure ou j’ecrivais, a mon avis, on ne savait pas comment l’interpelle en etait arrive a avoir la colonne vertebrale brisee. Donc, les brutalites policieres n’etaient pas a exclure.

  3. Tige d'airain says:

    J’ai vu et entendu beaucoup des reportages que les media français ont fait sur les événements de Baltimore. Je n’ai jamais noté de parti pris mais plutôt des propos objectifs. Voir en particulier l’emission de France 5 “Cdans l’air” consacrée à ce sujet le 29 Mai:
    http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
    Il y a un manque d’objectivité à considérer que les journalistes français ne s’informent pas des sujets qu’ils traitent et de penser qu’aucun ne comprend l’anglais.

  4. Tige d’airain: Je me suis fonde sur les (pluriels) reportages de TV5, la lecture de Figaro et du Monde, et les reactions de quelques amis en France. C’etait peut-etre insuffisant. Alors, j’ai active les lien que tu m’as fourni. C’etait encore pire car cette emission pretend a l’objectivite et met en scene des soi-disant experts. Je n’ai pas eu le courage de continuer pus de quelques minutes car tout la discussion a comence par les conneries habituelles. J’en donne deux:
    Le presentateur a mentionne deux fois en deux minutes le grand nombre de jeunes noirs tues par la police comme ci il s’agissait d’une evidence. Il y a des statistiques qui ne sont pas secretes a ce sujet; des gens serieux les auraient consulte. Combien, au juste? “Grand nombre,” par rapport a quoi? Les participants se sont exprime sur les evenements de Baltimore au debut de l’emission comme s’il etait evident que les policier avaient assassines l’interpelle. Cela demontre un prejuge bien ancre a car au moments ou l’emission avait lieu, au moment ou j’ecris, on n’en savais strictement rien. Deuxiemement le professeur de Sciences Po a pondu cette perle (je praraphrase mais je le fais soigneusement): Ceux qui ont des armes, c’est a dire la police et les malfaiteurs. C’est demontrer une etonnante ignorance de la societe americaine. Je veux dire, pas de ses subtilites mais des grands debats qui l’agitent depuis plusieurs annees. Presque tout le monde a des armes pas seulement “la police et les malfaiteurs”. Il me semble qu ‘on ne peut pas faire ce genre d’erreur si on connait meme assez bien l’Anglais. Ce type d’affirmation erronee suffit a le disqualifier a mes yeux tout auteur qu’il soit d’un autre livre sur l’Amerique.

    Comme je n’ai pas eu la patiences deecouter cette emission jusqu’au but, je ne sais pas si on y a mentionne les faits simples qui font le sujet de mon cours essai. Tu pourrai peut-etre nous renseigner sur cette question: Toute la hierarche policiere et judiciaire pertinente est noire.

  5. Tige : Le presentateur presente l’ invitee ( fem) comme chercheur associe a Hoover a la faculte de Stanford. Trois erreurs de fait en une seule phrase. Aucune n’est grave mais il me semble qu ‘on ne fait pas ce type d’erreur a propos de sujets qu’on comprend bien, sa station de metro, par exemple. D’ailleurs pourquoi parler “des USA” (je cite) plutot que des “Etats-Unis” sinon pour donne l’impression d’etre dans le coup. Ce n’est rien non plus sauf que cela commence a decrire un atmosphere mentale de fausse familiarite avec le sujet.

  6. Quelques minutes apres avoir ecrit les lignes qui precedent, j’ai appris que les policiers qui avaient arrete l’homme mort en detention seraient inculpes. La justice suit son cours.

  7. Tige d'airain says:

    Les reportages faits par les TV françaises ont fait largement la place au côté destructeur des manifestations. J’avais même remarqué dès les premiers reportages qu’ils insistaient sur les pillards occupés à dévaliser les magasins. On nous a passé et re-passé longuement une séquence où une mère noire tapait sur son jeune fils (30 cm plu haut qu’elle !) auquel elle reprochait de participer aux destructions. La plupart des reportages donnaient souvent la parole à des noirs qui se plaignaient vertement que les manifestants détruisent ce que les générations précédentes avaient patiemment construit.
    Il est certain que la réputation de la police américaine commence à se ternir dans l’opinion publique française suite aux récents évènements dans lesquels elle a été impliquée. J’ai fait moi-même personnellement l’expérience en 2013 à Hawaï et en Novembre dernier à Washington de la mauvaise foi évidente et circonstanciée dont certains policiers sont capables.
    J’ignore s’il existe des données officielles sur le pourcentage de noirs parmi les personnes tuées par des policiers (entre nous 400 morts par an c’est tout de même beaucoup) ; j’ai fait souvent mon jogging matinal dans le parc Echo Park de Los Angeles où des panneaux présentent les habitants du quartier qui ont été tués dans ces circonstances. Ce qu’on a beaucoup de mal à comprendre en France c’est l’attachement majoritaire des Américains à leur droit de posséder des armes. Les tueries de masse dans les universités auxquelles on a assisté plusieurs fois devraient normalement entrainer une réponse législative pour limiter ce droit mais cela ne se produit pas.
    Ceci étant l’opinion publique ainsi que les media français sont de plus en plus ouvertement favorables à des interventions musclées de la police car les mitraillages de rue dans les quartiers sensibles sont ici devenus courants.

  8. Tige d’airain.

    Bon, une chose a la fois.

    A mon avis, il existe une culture policiere nationale qui favorise les brutalites policieres et, en particulier, la gachette facile.

    On ne sait pas que les noirs en soient particulierement victimes. Il est certain qu’il existe des donnees a ce sujet. Qu’on ne nous les ait pas montrees, encore une fois, me fait penser que ce n’est pas le cas. Ce n’est pas simple car il faudrait corriger pour le fait de l’implication superieure des noirs dans la criminalite . Mais c’est faisable, avec des methodes tout a fait classiques.

    Il faut toujours penser a ce qui n’arrive pas, a ce qu’on ne nous montre pas mais qu’on pourrait pourtant nous montrer. Jusqu’a leur inculpation d’hier, environ 15 jours apres le deces de la victime par exemple, on ne connaissait pas le fait que la moitie des policiers impliques etaient noirs. Si cela avait ete su, une partie des emeutiers se serait abstenue et la presse de gauche aurait ferme sa grande gueule automatisee.

    A ma connaissance, il n’y a pas de courant d’opinion americain qui soit favorable aux brutalites policieres ni aux interventiosn musclees. Il y a un courant qui a tendance a minimiser leur existence. Ainsi, en ce qui concerne le deces de l’interpelle en question, par exemple,il y a des gens (de droite) qui veulent absolument y voir un accident pur et simple.

    Le sujet du droit au port d’arme est trop difficile pour un simple commentaire. (Il n’est pas difficile en soi il est difficile a faire saisir aux Europeens ramollis ) Voici deux lambeaux d’explication:

    1 En fin de compte, le danger que represente la presence commune d’armes chez les citoyens ordinaires est une question empirique (“empirical” en Anglais). Est-ce que cela fait plus de mal que de bien comme ta question semble l’impliquer? Pour le moment, la reponse a cette simple question est un clair et sonore: Non. (Malgre plusieurs tueries navrantes.)

    2 Pour des raisons historiques et civiques, les Americains ont horreur d’une situation ou seuls les voyoux et le flics sont armes. (Moi aussi.) Il faut avoir une chance de se defendre contre les voyoux et, le cas echeant, contre la police. Si cette derniere eventualite te parait ridicule pense au spectacle ecoeurant de la police francaise en 1942-43 arretant massivement les juifs desarmes pour les envoyer se faire exterminer. Je trouve etonnant que les Francais, en particulier, fasse confiance a un Etat qui a commis tant d’atrocites au cours de son histoire.

    Dans mon court essais, les pillages et les incendies volontaires n’etaient pas mon propos bien sur . C’est une autre histoire dont je n’ai pas le temps de traiter aujourd’hui. On ne poeut pas tout faire. J’essaie de faire porter mon attention ou je crois que le bats blesse. La mere qui a rosse son fils emeutier en public est devenue une heroine nationale, bien sur.

    A mon tour. Une question parce que tu as critique mes propose critiques sur la couverture des media francais:

    A ta connaissance, est-ce qu’on y a explique que les homicides en general ne sont pas sous juridiction federale, que le president et son ministre de la justice n’y peuvent constituionnellement rien?

  9. Tige d'airain says:

    Cà n’est pas que les européens soient ramollis mais c’est que leurs dirigeants sont tellement obnubilés par le politiquement correct qu’ils ne réagissent pas aux courants d’opinion lorsque ceux-ci ne vont pas dans le sens de la bien-pensance. Par exemple, nous sommes de plus en plus submergés par les immigrants qui débarquent sur des boat-people depuis la Syrie et le Libye et le problème des mesures à adopter s’est posé la semaine dernière à la suite d’un naufrage plus dramatique que les précédents. La seule décision concrète prise par les dirigeants européens a été d’allouer des bateaux supplémentaires pour sauver les futurs immigrants dont les boat people viendraient à couler. En réalité ce qu’attend la majorité des citoyens européens c’est qu’on adopte la méthode des Australiens qui renvoient systématiquement les immigrants illégaux vers des pays tiers (Cambodge…) ces pays reçoivent de l’Australie des soutiens financiers pour les renvoyer dans leurs pays d’origine.
    Les élections qui se suivent dans tous les pays européens montrent une nette faveur pour les partis nationalistes mais les media bien-pensants -qui restent encore majoritaires- refusent les explications qui s’imposent et qualifient volontiers les électeurs de racistes. En fait le racisme n’intervient nullement dans cette mutation des électeurs ce qui est confirmé par le fait qu’il n’existe pas d’animosité contre les immigrés asiatiques car ceux-ci ne créent pas de problème de délinquance et s’assimilent sans difficulté apparente aux cultures européennes (même s’ils restent très profondément attachés à leur culture d’origine, ils ne critiquent pas celle de leur pays d’accueil comme le font trop souvent les immigrés d’origine africaine).
    En fait ce qui motivent la mutation des électeurs c’est la crainte que leur culture et leur mode de vie soient progressivement supplantés par celles des populations immigrées. Le port du voile qui se répand de façon spectaculaire dans la population venus des pays musulmans a, sur ce point, un effet majeur. Elle est souvent ressentie comme une volonté de conquête. Face à cela les politiques et les media se content le plus souvent d’explications basées sur le racisme. Malgré tout il y a aussi une mutation lente du discours politique et médiatique et il devient fréquent qu’on parle de mise en cause inacceptable de l’identité nationale et des racines judéo – chrétiennes des nations européennes.
    Pour répondre à ta question sur l’impossibilité constitutionnelle du Président américain d’agir dans les cas d’homicide ; elle a été soulignée dans les commentaires sur les événements de Baltimore mais c’est probablement trop compliqué à comprendre par le français moyen qui imagine que le Président des Etats Unis est l’homme le plus puissant du monde et qu’il peut agir dans tous les domaines!
    Nota: je me suis longuement promené à Baltimore en Novembre dernier et la ville m’était apparue comme une petite cité de province calme et un peu pauvre, il n’y avait aucun signe d’animation conflictuelle.

  10. Merci pour ce long expose. “Ramollis” quand meme.

    Je ne me referais pas au “Francais moyen” qui a mes condoleances. En fait, je voulais savoir si meme la classe intellectuelle omnibulee par les affaires americaines est au courant de la structure politique de gouvernance, de base, des Etats-unis, a peu pres la meme depuis deux cents ans.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s